Retour à la page principale Présentation du groupe Sogetek Nos offres d'emplois et de stage Plan d'accès à nos locaux Contacter nous Rechercher sur le site
EeditRegion2
 

ETUDE DE CHARGE DE RESEAU

filBleu2.gif (305 octets)

Description du projet

Sur un système le système RICE (Radiotelephony Interface and Control Equipment) fourni par THOMSON AIRSYS à l'aviation civile ANGLAISE, SOGETEK a réalisé, en 1998, une étude de charge du réseau.
Le système étant constitué de 2 centres de contrôles (ATCC) et de 31 stations radio assurant la couverture du territoire ANGLAIS, utilise diverses liaisons de communications : liaisons ETHERNET, liaisons Série, liaisons RNIS, liaisons 2Mbits/s, Pont Routeur 64Kbits/s, modems analogiques...
Le but de cette étude était de déterminer le comportement du système d'un point de vue délai d'acheminement des informations, dans différents cas nominaux et différents cas de fonctionnement en charge.

L'étude a été faite en deux étapes :

  • détermination des temps théoriques de transmission des messages,
  • Modélisation des échanges de données afin d'intégrer une notion de charge.

Cette étude a montré que dans les cas nominaux, le système RICE est conforme aux exigences spécifiées, mais que dans certains cas de grande charge des goulots d'étranglement peuvent apparaître, et nécessitent un traitement particulier.

En 1999, après que THOMSON AIRSYS ait apporté des améliorations au système (Vitesse réseau, réalisation d'une nouvelle unité de supervision), il a été demandé à SOGETEK, de remettre à jour l'étude de charge, et de conforter les résultats théoriques par des mesures sur un système opérationnel.
SOGETEK a rédigé un document décrivant 25 tests à effectuer ainsi que les résultats obtenus.
Sur les 25 mesures effectuées sur le système, 21 avaient fait l'objet d'un calcul théorique.

Sur ces 21 mesures :

  • 12 mesures présentent un écart <5% par rapport à la valeur théorique,
  • 8 mesures présentent un écart de 7% à 20% par rapport à la valeur théorique,
  • 1 mesure très différente de la valeur théorique.

Les 8 mesures présentant un écart de 7 à 20% concernent des mesures où l'écart entre le minimum mesuré et le maximum mesuré (240%). Toutefois la valeur théorique est toujours dans la plage de mesure.

___________________________________________________________________________
|English |Plan du site |Liens filiales |Plan d'accès |Contacts |Rechercher |Imprimer |

Mise à jour juin 2006